SOLUTION LOGIKKO : LE VP-1-A

ECONOMISEUR D'ENERGIE VP-1-A

L’économiseur d’énergie VP-1-A pour les voitures jusqu’à 01/09/2015

L’Économiseur d’Energie de LOGIKKO permet d’abaisser consommation jusqu’à 25% et pollutions d’une voiture jusqu’à 70%
sur tout type de moteurs, antérieurs au 1er Septembre 2015.

Industrialisé à Martignas, en Nouvelle Aquitaine, l’Économiseur d’Energie conçu par LOGIKKO permet une baisse de la consommation et de la pollution, quel que soit le carburant utilisé, essence, diesel ou hybride. LOGIKKO répond ainsi à la problématique d’une voiture à la fois plus économe et plus respectueuse de l’environnement.


Le modèle commercialisé actuellement, le VP-1-A, concerne les voitures commercialisées avant le 1er septembre 2015. LOGIKKO commercialisera courant 2018 un modèle pour voitures fabriquées après le 1er septembre 2015 (VP-1-N) ainsi que des modèles pour Utilitaires et Poids Lourds.


Simple à installer, le système LOGIKKO ne touche pas au bloc moteur. C’est une solution immédiate qui offre une économie de carburant significative et une baisse drastique des pollutions. De plus, ce système garde un moteur plus propre et retrouve ainsi ses performances d’origine.


LOGIKKO offre une solution française qui doit permettre aux professionnels de l’automobile qui l’installeront d’apporter des réponses positives aux questionnements actuels des usagers sur leur budget et sur l’influence de l’automobile sur l’environnement et la santé


Prix public d’un système : 498€ TTC plus son montage par un professionnel

LE SYSTEME LOGIKKO

Le Système LOGIKKO a été testé pendant plus de 3 années sur des dizaines de véhicules. Onze tests ont été repris ci-dessous parce qu’ils sont les mieux documentés, portant parfois sur une année voire plus de consommation.

Dans tous les cas, les pollutions ont diminué de 10% jusqu’à 70% selon le type de rejet (CO et HC pour les moteurs essence, opacité pour les moteurs diesel). Que ce soit le CO, les imbrûlés (HC) le CO2 et les NOx, nous avons constaté une baisse importante des différentes pollutions. En ce qui concerne les NOx, un test récent a prouvé que même sur un véhicule essence récent, LOGIKKO faisait baisser les NOx de plus de 30%.

De même, la consommation de ces véhicules a baissé. Sauf dans un cas : le véhicule testé était en surcharge et le conducteur avait une conduite trop « sportive ». Cela nous a amené à insister auprès des conducteurs qu’ils obtiendront les meilleurs résultats s’ils adoptent une conduite modérée sans trop solliciter le moteur et sans charges trop lourdes.

De même, nos tests ont démontré que le Système LOGIKKO était plus efficace lorsque le moteur travaille dans de mauvaises conditions pour lui : démarrages à froid, cycles stop & go, par exemple les embouteillages. Ce sont ces conditions qui encrassent le plus les organes où circulent les gaz de combustion et où LOGIKKO obtiendra les meilleurs résultats.
L’Économiseur d’Energie LOGIKKO fonctionne selon le principe de l’Électrolyse de l’eau. De l’eau est ainsi transformée en Hydrogène et en Oxygène selon l’équation bien connue : H20 => H2 + ½ 02. Ces gaz produits en temps réel sont aspirés par la dépression du moteur créée dans les cylindres.

UNE FOIS DANS LE CYLINDRE QUE SE PASSE-T-IL ?
L’hydrogène brûle dix fois plus vite que l’essence ou le diesel. Le rôle de l’Hydrogène est d’accélérer la vitesse de la flamme du mélange à l’intérieur des cylindres ce qui augmente le rendement et donc réduit la consommation. Par conséquent, cela réduit les imbrûlés, ce qui participe à nettoyer (décalaminer) le moteur. L’Hydrogène dégage beaucoup plus d’énergie que le carburant ce qui participe aussi à réduire les imbrûlés.

COMMENT LOGIKKO PRODUIT SON GAZ ?
Dans la pratique, la cellule d’électrolyse est alimentée par la batterie du véhicule en électricité et par un réservoir rempli d’eau.
La cellule d’électrolyse produit un mélange gazeux composé d’hydrogène H2 et d’oxygène O2 qui sont acheminés au moteur par l’admission d’air. Ce mélange gazeux est absorbé par les pistons grâce à la dépression du moteur. Le tout est régulé par une carte électronique.
L’hydrogène étant plus véloce et plus énergétique que le carburant, la combustion est plus complète, ce qui diminue les imbrulés et les rejets polluants liés à une mauvaise combustion (comme le monoxyde de carbone CO et les NOx). Logiquement, la baisse d’imbrulés diminue la consommation de carburant et le dioxyde de carbone (COC) ; rappelons que la quantité produite de CO2 est proportionnelle à la consommation.

L’ECONOMISEUR d’ENERGIE

Ce qu'il apporte à son utilisateur

Pour un Utilisateur, les bénéfices sont les suivants :

Baisse de la consommation.

Pour un véhicule qui consomme en ville en moyenne 10 litres /100 km.
On peut espérer une baisse comprise entre 1 et 2 Litres/100 km. Si ce véhicule roule 30 000 km par an, cela va représenter une économie de 300 à 600 l d’essence ou de fuel par an, soit une économie comprise entre 400 et 900 € par an selon le carburant et la consommation du véhicule
Plus le véhicule est âgé plus il affiche un grand kilomètrage parcouru surtout en milieu urbain, plus le moteur sera encrassé et plus le système LOGIKKO permettra de réaliser des économies importantes allant jusqu’à 70% de baisse des pollutions émises

Baisse des pollutions

Le système baisse la pollution globale c’est-à-dire les gaz à effets de serre (GES) comme le CO2 qui contribuent au réchauffement climatique ; comme la consommation baisse, le CO2 baisse proportionnellement puisque les 2 sont liés
Le système baisse aussi la pollution locale c’est-à-dire les rejets toxiques issus d’une mauvaise combustion (comme imbrulés HC, monoxyde de carbone CO et Oxyde d’azote NOx) qui sont nocifs pour la santé

Espacement des moteurs et réduction des dépenses liées au bloc-moteur

mais aussi le système anti pollution, admission et échappement.qui sont alors moins affectés par l’encrassement lié à l’encrassement lié aux rejets polluants issus de la mauvaise combustion du moteur.

Revente facilitée

Parce que les performances et l’état du moteur et de ses accessoires ne sont pas dégradés par l’usure du moteur et des équipements cités précédemment.